Bonnes-pioches

J'ai testé pour vous ...

Jeudi 8 janvier 2015 à 13:43

Jour de deuil national.
Je sais que certains vont dire que ça ne sert à rien. Ou que ça n'a pas sa place ici. Ou que c'est moutonnesque.
Pas pour moi ; je ne me vois pas ne rien écrire aujourd'hui, ou recommencer mon blog comme si de rien n'était. Même si mon blog est la futilité même, j'ai un coeur et une conscience politique.
Charlie Hebdo fait partie de mon horizon depuis l'enfance, il y en avait toujours un qui traînait à la maison, déjà quand ça s'appelait Hara-Kiri, avant d'être interdit. Devenue adulte, j'adorais leur humour qui disait tout haut ce que je pensais tout bas, je recevais le sommaire par mail chaque semaine et je le lisais de temps en temps. Ce drame me parle aussi en tant qu'ex-pigiste presse et radio.
Et puis surtout. On n'assassine pas avec une kalachnikov une bande de copains qui font des dessins et des calembours. On achève pas un flic à terre.
J'en suis malade, voilà. Si c'est excessif, je m'en contrefous.

Bref, je n'ai pas envie non plus de faire de grands discours, tout a déjà été tellement dit, je ne suis pas douée pour ça, et je ne sais pas où tout ça nous mènera (ce soulèvement populaire sur l'égalité entre les peuples me semble un peu hypocrite sur les bords), c'est juste que je ne me voyais pas continuer comme si de rien n'était, sans dire un mot sur ça, à ma modeste échelle, sans dire qu'hier j'ai pleuré dans le bus en apprenant la nouvelle sur la radio de mon mp3.

Je n'oublie pas non plus le massacre que Boko Haram est en train de faire au Nigéria.

Trève de bla bla : je voulais dire que je suis Charlie. Et citoyenne du monde.

C'est tout.

A bientôt




http://i.huffpost.com/gen/2464052/thumbs/a-JE-SUIS-CHARLIE-LOGO-640x468.jpg

Par kaa le Mardi 13 janvier 2015 à 19:45
Chacun fait comme il veut et après tout, si on n'aime pas on n'est pas obligé de participer à ce mouvement.
Pour ma part : Je suis Charlie
Par maud96 le Mercredi 14 janvier 2015 à 8:37
Tellement ok avec tes ressentis ! moi aussi, j'ai hésité entre écrire sur la fillette "explosée" par BokoHaram au Nigéria et les événements en France... Établir une échelle dans l'horreur ?
Par lancien le Samedi 17 janvier 2015 à 8:52
Je ne pense pas que ce soit être moutonnier. Devant l'horreur, devant l'injustice, devant l'inexcusable, il faut dénoncer ey montrer notre colère et notre réprobation, et l'attachement que l'on a à nos idées. C'est ce que les français (et je suis heureux : beaucoup de jeunes et très jeunes)ont compris et ont montré. Nous avons fait ce que nous devions faire et il faut en être fier.
Par http://www.madelonkooijmans.nl le Vendredi 23 janvier 2015 à 3:08
Encore une fois je veut entendre cet oiseau qui rit,
Ou alors est il au comble de son effroi.
Ce n'est pas moi mais le monde qui, autour de moi, coule,
Par Giftine le Lundi 26 janvier 2015 à 19:03
Tout à fait :)
Par Giftine le Lundi 26 janvier 2015 à 19:04
Pareil ! Je ne pouvais pas ne pas en dire un mot, mais je ne savais pas comment le tourner, ni quelle priorité donner à quoi ... alors j'ai laissé le coeur parler ...
Par Giftine le Lundi 26 janvier 2015 à 19:05
Je suis tout à fait d'accord :) c'est juste que ce que j'avais lu juste avant (ailleurs) me faisait froid dans le dos, et peu de cowblogeurs ont écrit à ce sujet. Comme si ça n'avait pas sa place ici. Mais je n'ai eu que des réactions positives, finalement !
Par Giftine le Lundi 26 janvier 2015 à 19:06
D'habitude je supprime ces commentaires automatiques juste faits pour la pub, mais là c'est joli et presque à propos, alors je laisse ! ^^
 

Et vous, vous en pensez quoi ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bonnes-pioches.cowblog.fr/trackback/3271253

 

<< Retour vers ... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... le futur >>

Créer un podcast